Le mot du Maire

Dans un contexte de réduction des dotations de l’Etat, la commune de Condat a tout de même poursuivi son programme d’investissement. Elle participe ainsi, à sa mesure, au soutien de l’économie locale. Tout d’abord, l’espace communal, achevé début 2018, accueille aujourd’hui, des infirmières, une naturopathe, une kinésithérapeute. Il s’avère être un outil efficace pour fixer sur notre commune des activités paramédicales à défaut de professions médicales. Sur ce dernier point, nous n’avons que peu de leviers et il est de la responsabilité de l’Etat et de nos Parlementaires de mettre en œuvre une réglementation en cohérence avec la problématique de désert médical en milieu rural.

L’agrandissement des vestiaires mis à disposition du club de foot offrira un outil mieux adapté au nombre important de jeunes inscrits et pourra être utilisé dans le cadre d’autres manifestations sportives organisées sur la commune.

Une campagne d’abattage d’arbres vieillissant et dangereux sur les berges du Coly et de la Vézère a été menée. De ce fait, les deux sites ouverts au public offrent aujourd’hui des espaces publics sécurisés qui font et feront l’objet d’aménagements complémentaires dans les prochains mois.

Dans le cadre des chantiers participatifs, ouverts à tous les habitants de la commune, plusieurs tranches de travaux d’aménagement des berges de la Vézère, du Coly et des ruelles du centre bourg ont été réalisées. Outre le rôle social et convivial de ces actions, elles permettent de réaliser, indirectement, des économies substantielles sur le budget communal. Je félicite et remercie chaleureusement tous les participants à ces journées citoyennes.

Comme vous avez pu le constater, le cimetière fait l’objet d’un réaménagement et d’un engazonnement afin d’en améliorer l’entretien en intégrant la contrainte « Zéro Pesticide ».

La procédure d’élaboration du PLU communal arrive à son terme après trois années de travail, d’intégration de nombreuses contraintes réglementaires, notamment d’un Plan de Prévention des Risques Inondations (PPRI) très restrictif et pénalisant pour notre village situé au confluent de la Vézère et du Coly.

Intégrée au périmètre du « Grand Site Vallée Vézère » prochainement classé par l’UNESCO, notre commune fait également l’objet d’un diagnostic favorable à la labellisation des Villes et Villages Fleuris. Dans cette optique, notre démarche d’Agenda 21 se poursuit et j’invite chacun à participer aux réunions de concertation et de travail dans l’intérêt de notre collectivité.  

Plusieurs projets sont à l’étude, notamment afin d’améliorer la sécurité du carrefour entre le CD 62 et la route de Bouillac (rue des Rouchoux) pour laquelle l’élargissement de la voirie et la restructuration du carrefour sont envisagés.

Par ailleurs, un projet de parc photovoltaïque est en phase d’étude environnementale. En charge, il apportera à notre commune une ressource financière non négligeable et participera à l’autonomie énergétique de nos territoires ruraux.

Le Conseil municipal et moi-même vous présentons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2019.

Stéphane ROUDIER